Romainville veut décider du nom de sa station de métro

Travaux d'extension de la ligne 11 place Carnot : de la gêne et bientôt du plaisir pour Romainville

Travaux d’extension de la ligne 11 place Carnot : de la gêne et bientôt du plaisir pour Romainville ©Ratp

(chapo)

Le futur métro de la ligne 11 s’arrêtera à Romainville (93) à la station provisoirement baptisée Place Carnot. Un nom pas assez précis pour la mairie, qui a pointé l’absence de mention de sa commune.

 

 

En 2022, la ligne 11 sera prolongée à partir de son terminus actuel, Mairie des Lilas (93), jusqu’à Rosny-bois-Perrier (93), avec 6 stations réparties sur 6 km. L’arrêt situé place Carnot, à Romainville, sera le deuxième de cette extension, et permettra de relier la station Châtelet en 18 minutes, soit la moitié de la durée du trajet actuel, qui impose le recours au bus.

Fin 2016, les Romainvillois consultés par leur mairie s’étaient prononcés à la majorité pour nommer la station Romainville-Place Carnot, devant Romainville-Carnot et Place Carnot-Romainville. Un distinguo subtil qui a respecté la sensibilité locale du projet.

Nommer une station de métro commence dans les bureaux de la RATP, qui prend en compte les demandes des élus et de la population pour suggérer plusieurs propositions. Cette shortlist est ensuite soumise à Île-de-France-Mobilités (ex STIF), qui entérine le nom définitif, après une dernière validation des institutionnels et des élus.

En attendant la décision finale, les communications officielles et les panneaux du chantier nomment toujours la station Place Carnot, un discret astérisque renvoyant à son caractère provisoire. Il reste 48 mois avant d’imprimer les prochains plans de métro.

 

François Husson

Extension de la ligne 11 du métro : flambée des prix de l’immobilier à l’est de Paris

romvainville ligne 11
Romainville fait partie des communes qui ont mis en place une charte pour limiter la flambée des prix de l’immobilier. (crédit photo Guilhem Vellut)

ECRIRE UN CHAPO 

Le prolongement de la ligne 11 du métro jusqu’à Rosny-Bois-Perrier (Seine-Saint-Denis), qui devrait être mis en service fin 2022, bouleverse déjà le marché de l’immobilier à l’est de Paris.

Avec 13 stations, l’une des plus courtes lignes de la RATP relie actuellement le cœur de Paris à Mairie des Lilas. Elle va être prolongée de 6 kilomètres pour desservir 6 nouveaux arrêts : Les Lilas, Bagnolet, Montreuil, Romainville, Noisy-le-Sec et Rosny-sous-Bois. Dans un contexte où le prix de l’immobilier sur la capitale est toujours plus exorbitant (actuellement 9 300 euros le m2 en moyenne), les Parisiens s’intéressent fortement à ces communes jusque-là enclavées.

Voir aussi le micro-trottoir des usagers de la station Mairie des Lilas : Qu’est-ce que le prolongement de la ligne 11 va changer pour vous ? 

En effet, cette extension du réseau, dont les travaux ont démarré en 2015, devrait nettement faciliter le déplacement en transports en commun. Avec des correspondances qui connecteront la ligne 11 à la ligne 15 du métro et à la ligne 1 du tramway, les trajets de nombreux usagers de la RATP deviendront à la fois plus courts et plus simples.

Conséquence de cet attrait, les biens se vendent plus vite et les prix grimpent ! Si le m2 est encore souvent inférieur à 4 000 euros dans cette partie de la Seine-Saint-Denis, certaines communes, à l’instar de Romainville et de Montreuil, ont choisi d’encadrer les prix de l’immobilier avec des plafonnements. Ainsi, sur la Zac Acacia de Montreuil, il est prévu que le prix au m2 dans le neuf ne dépasse pas les 3 900 euros.

Voir aussi : Travaux de la station Mairie des Lilas : les commerçants font de la résistance

Prolongement de la ligne 11 du métro parisien : jouer la carte de l’immobilier

Le marché de l’immobilier est toujours très sensible à la création de stations de métro. Le prolongement de la ligne 11 en est une bonne illustration.

PARIS PLUS ACCESSIBLE
Romainville (Seine-Saint-Denis) séduit les parisiens à la recherche d’espace et de tranquillité. Une attractivité accentuée par l’arrivée en 2022 de la ligne 11 du métro parisien. Ses habitants se réjouissent déjà à la perspective de rejoindre en 14 minutes la station République (IIIe arrondissement de Paris). Les répercussions sur les prix de l’immobilier romainvillois commencent à se faire sentir.

L11_perspective_place-carnot2

Projet de modification de la Place Carnot à Romainville – Source : RATP

L’ÉVOLUTION DE L’IMMOBILIER
Avec 3 stations dans la ville ou à ses frontières (Serge Gainsbourg, située aux Lilas mais à proximité de Romainville ; Place Carnot, à la frontière de Noisy-le-Sec, Montreuil-Hôpital, au croisement des trois villes), l’ensemble de la commune sera bien desservi. La proximité avec les futures bouches de métro influe sur le prix du m2, dont la moyenne se situe aux environs de 4 200 euros. Franck Bozon, de l’agence Laforêt Immobilier à Noisy-le-Sec, note que « l’effet adresse joue à plein. D’un trottoir à l’autre, les prix varient d’au moins 10% ».

SAISIR LES OPPORTUNITÉS
Une zone d’aménagement concerté (ZAC) est en cours de création sur les 15 hectares libérés par la couverture de l’autoroute A3, tout près de la nouvelle station Montreuil-Hôpital. Quelques investisseurs avisés ont déjà commencé à acheter dans ce secteur calme et pavillonnaire, qui pourrait changer du tout au tout d’ici l’ouverture du prolongement.

D’après un texte de Bénédicte…

Métro parisien : qu’est-ce que le prolongement de la ligne 11 va changer pour vous ?

mairie des lilas ligne 11
A partir de 2022, la station Mairie des Lilas ne sera plus le terminus de la ligne 11. (crédit photo Clicsouris)

En 2022, la ligne 11 du métro sera prolongée de 6 stations à l’Est de Paris jusqu’à Rosny-Bois-Perrier (Seine-Saint-Denis). Nous sommes allés rencontrer les usagers de la station Mairie des Lilas, située sur cette ligne, pour leur demander ce que l’extension allait changer pour eux.

Lydie, 58 ans, secrétaire à la retraite, Paris… Ce sera plus simple d’aller au centre commercial de Rosny

Je suis comblée. Je vais pouvoir aller au centre commercial de Rosny sans faire de changement ! Jusque-là, il me fallait prendre deux métros et un bus. En plus, mon fils vit à Romainville, je vais donc pouvoir lui rendre visite plus facilement. Pour moi, l’extension de la ligne est une aubaine.

Mathieu, 45 ans, ingénieur du son, Les Lilas… Ca va ramener plus de monde

Sur la ligne 11, c’est tranquille, il n’y a pas grand monde, l’ambiance est plutôt détendue comparé à la ligne 2 que j’ai prise pendant 20 ans quand j’habitais à Pigalle. J’ai un peu peur du monde que ce prolongement va engendrer. Mais je vois aussi le côté positif, ces travaux vont moderniser la ligne.

Voir aussi : Travaux de la station Mairie des Lilas : les commerçants font de la résistance

Julien, 28 ans, pâtissier-boulanger, Les Lilas… Ça va accentuer la gentrification

L’arrivée du métro va entraîner une gentrification sur les six nouvelles stations. Les populations qui habitent là depuis longtemps vont être obligées à terme de s’éloigner encore un peu plus de Paris.

Peiyu, 32 ans, serveuse, Romainville… Je vais gagner 20 minutes sur mon trajet

Pour me rendre à mon travail dans le XVIIe arrondissement, je prends le bus jusqu’à Mairie-des-Lilas, puis le métro. Quand tout va bien, je mets une heure ! Le soir, il m’arrive d’attendre le bus un quart d’heure. Alors, un métro à cinq minutes de chez moi, c’est super !