La semaine de l’Huma aux Amériques

Chaque semaine, l’Huma dresse un bilan

de l’actu outre-Atlantique !

 

Amériques+rouge

 

  • Vénézuela

– Cette dernière semaine de janvier a été marquée par la tentative de coup d’Etat de Juan Guaido au Venezuela. Il incarne l’opposition au gouvernement et ne reconnait pas la légitimité de l’actuel président. Une action de force largement soutenue par Donald Trump.

Juan Guaido s'est auto-proclamé président, mercredi 23 janvier, à Caracas. Phoro Federico Parra/AFP.

Juan Guaido s’est auto-proclamé président, mercredi 23 janvier, à Caracas. Phoro Federico Parra/AFP.

– Dans la foulée, 70 spécialistes de l’Amérique latine en sciences politique ont signé une lettre ouverte appelant le gouvernement américain à ne pas s’immiscer dans le conflit vénézuélien. « A terme, en découlerait un bain de sang », met en garde la lettre.

Rassemblement des soutiens du président Nicolas Maduro au palais de Miraflores pour défendre la démocratie, après l’auto-proclamation de Juan Guaido. Luis Robayo/AFP

Rassemblement des soutiens du président Nicolas Maduro au palais de Miraflores pour défendre la démocratie, après l’auto-proclamation de Juan Guaido. Luis Robayo/AFP

  • Etats-Unis

– Le procès de Mumia Abu-Jamal passionne les foules américaines. Ce journaliste afro-américain a été autorisé à faire appel trente-sept ans après sa condamnation à mort pour le meurtre d’un policier, Daniel Faulkner. en 2011, sa peine de mort s’était muée en prison à vie.

– Emil Ferris a attendu ses 56 ans pour sortir sa première oeuvre, une bande dessinée déjà couronnée de trois Eisner Awards et du grand prix de la critique. « J’ai raté tout ce que j’ai fais jusqu’à ce que j’écrive ce livre » a-t-elle déclaré au moment de recevoir ses distinctions.

Emil Ferris vénère les monstres depuis toujours et nourrit son roman graphique d’un panthéon fantasmagorique impressionnant. Emil Ferris/M. Toussaint Louverture

Emil Ferris vénère les monstres depuis toujours et nourrit son roman graphique d’un panthéon fantasmagorique impressionnant. Emil Ferris/M. Toussaint Louverture

  • Brésil

– Plus au sud du contient, un second barrage risque de céder au Brésil. Une alerte a été lancée dimanche à Brumadinho (sud-est du pays), après la catastrophe qui a fait au moins 37 morts et 300 disparus vendredi, lorsqu’un barrage du géant minier Vale a cédé, faisant dévaler les centaines de mètre de boue.

La rupture d'un barrage minier du géant minier brésilien Vale à Brumadinho a provoqué au moins 58 morts et 305 disparus, selon le dernier bilan des autorités. Photo : Douglas Magno/AFP

La rupture d’un barrage minier du géant minier brésilien Vale à Brumadinho a provoqué au moins 58 morts et 305 disparus, selon le dernier bilan des autorités. Photo : Douglas Magno/AFP

– Dans ce même Brésil, une pétition a déjà réuni un demi-million de signataires pour faire de leur ancien chef d’Etat Lula un prix Noel de la paix. Aujourd’hui prisonnier politique, Lula a été à l’initiative d’un programme d’éradication de la faim.

 

Amériquement vôtre !