Exo Ehpad – Sylvia

Une

Surtitre : 50 signes La plus longue des grèves du personnel dans un Ehpad (53)

Titre 40 : Des aides-soignantes à bout de souffle (39)

3 points essentiels 375 signes 15 lignes

(373)

  • L’Ehpad de Foucherans soigne les apparences. Mais les résidents ne bénéficient pas toujours des soins élémentaires. En sous-effectif, les aides-soignantes souffrent de ne pouvoir mieux faire.
  • Elles travaillent dix heures par jour et deux week-ends par mois pour un salaire de 1 250 euros net.
  • Leur direction a d’abord opposé une fin de non-recevoir à leurs revendications.


Titre 45 : Des « filles » qui se battent pour la dignité 41

Chapô article 190 signes

Épuisées et désespérées, les aides-soignantes des Opalines, un Ehpad privé du Jura, sont en grève depuis avril. La direction fait la sourde oreille. Elles lancent un SOS à la préfecture. (186)

Légende. 90 Les grévistes, en très grande majorité des femmes, vivent de collectes et de colis alimentaires. (96)

Inter 1 Histoires terribles et minuscules (34)

Relance : 75 « Vous avez vu comme elles sont fatiguées ? c’est à cause de nous, j’ai honte. » (79) Madame Z., résidente de 91 ans

Inter 2 : « On ne s’est pas senties écoutées » 37