Les femmes et le Nobel

Le 8 octobre 2015, le prix Nobel de littérature a été attribué à Svetlana Aleksievitch, ce qui fait d’elle la première femme de langue russe à recevoir cette distinction. Combien de femmes ont reçu le prix Nobel depuis sa création en 1901 ?

PSG – Middlesbrough : 8 ème de finale de l’UEFA Youth League

Comme les grands. Le Paris Saint-Germain reçoit à 16h cet après-midi, à Saint-Germain en Laye, les anglais de Middlesbrough, en huitième de finale de la Ligue des Champions des U19.

Les moins de 19 ans parisiens rencontrent les champions d’Angleterre en titre, avec l’espoir d’atteindre les quarts de finale pour la deuxième fois en trois ans.

Suivez le match en live à partir de 16h.

Live Blog PSG - Middlesbrough : 8ème de finale de l'UEFA Youth League
 

Live : le Bondy Blog au Centre Pompidou

Live Blog Le Bondy Blog s'installe au Studio 13/16 : Florence Aubenas et Souâd Belhaddad invitées
 

Live : Makers movement à Paris

Live Blog Makers Movement à Paris
 

#MichaelBloomberg se verrait bien président des États-Unis

L’ex-maire de New York, Michael Bloomberg, est dans les “starting-blocks” pour l’élection présidentielle américaine de 2016. Portrait d’un milliardaire ambitieux qui déteste Trump, l’autre milliardaire en lice.

Michael Bloomberg, futur président des États-Unis ?

Continuer la lecture de #MichaelBloomberg se verrait bien président des États-Unis

Bowie : « L’homme ressuscité d’entre les morts »

Le dernier visage de David Bowie : Lazarus. Une « pièce musicale » et un titre éponyme sur son ultime album Blackstar. Un prisme extra-terrestre et personnage biblique consacrant l’artiste anglais énigmatique qui s’est éteint le 10 janvier dernier.

Comédie musicale Lazarus Bowie

Lazarus, "sold out" depuis Novembre à Broadway, arrivera en 2017 à Londres avant très certainement une tournée à travers le monde.

Bowie laisse son testament. Lazarus, ou « l’homme ressuscité d’entre les morts ». Condamné par un cancer du foie, l’artiste avait confié au metteur en scène Belge Ivo Van Hove, qu’il souhaitait terminer la musique de sa « pièce musicale » avant sa mort. La star de Brixton a composé spécialement des morceaux pour la pièce et réalisé de nouveaux arrangements de ses titres existants.

L’Homme qui venait d’ailleurs

Co-écrite par Bowie, sur un scénario du dramaturge irlandais Enda Walsh, Lazarus reprend la trame du film de science-fiction de Nicolas Roeg « L’homme qui venait d’ailleurs« . L’histoire d’un mystérieux être – extraterrestre – tombé des étoiles pour trouver une parade au manque d’eau qui décime lentement les habitants de sa planète. Le personnage finissait par être torturé par des chercheurs bien décidés à percer ses origines. Un scénario dénonçant par la même la cruauté et la violence de la race humaine.

Dans Lazarus, c’est l’Américain Michael C. Hall, principalement connu pour son rôle dans la série Dexter, qui interprète le personnage.

lazarus_-jan-versweyveld-10-_-michael-c-hall-sophia-anne-caruso-tt-width-460-height-534-lazyload-0-fill-0-crop-0-bgcolor-FFFFFF

Michael C. Hall dans “Lazarus”. Mise en scène à New York par Yvo Van Hove (© Jan Versweyveld)

En 1976, Bowie avait lui-même déjà interprété au cinéma ce rôle enigmatique de Thomas Jerome Newton, héros tiré du roman éponyme « The man Who Fell to Earth » – L’homme qui venait d’ailleurs – (de l’écrivain américain Walter Tevis publié en 1963). Il n’en avait pas composé la musique, en raison de différend contractuel.

« Ressuscité par Jésus Christ »

Le 8 janvier, David Bowie déposait aussi dans les bacs une pépite « dark » et surnaturelle  : Blackstar, son vingt-cinquième album. Une bougie d’anniversaire pour ses 69 ans et un cadeau pour ses fans.

L'album Blackstar prend la tête des ventes dans l'hexagone au 15 janvier 2016. Depuis sa sortie, 174 000 exemplaires ont été vendus, selon l'institut Nielson.

Et, une semaine avant Noël, le musicien anglais offrait déjà l’une de ses surprises : le titre Lazarus, en guise de deuxième single. « Avec Lazarus – qui convoque le personnage biblique ressuscité par Jésus-Christ -, Bowie estime renaître à la vie, tel un Lazare de la pop sortant du tombeau », écrivait Le Figaro le 18 janvier dernier.

« David Bowie n’a cessé de vouloir renaître, à chaque époque, à chaque disque. Nouveau visage, nouvelle forme. Autre univers, concept, storytelling. Une autre présence, une autre absence surtout », expliquaient les Inrocks à la sortie du clip.

Diffusé pour la première fois le 17 décembre dernier sur la station de radio BBC Radio 6, Lazarus arbore  « une atmosphère noire : rythmique down tempo, basse prédominante, cuivres étouffés, voix lancinante de Bowie… Lazarus, avec ses 6 minutes 25 aux accents new wave, constitue l’un des sommets de Blackstar », selon le Figaro. « Je n’ai rien à perdre, j’ai des cicatrices invisibles », chante le Britannique, toujours aussi intriguant. Jusqu’au bout.

La chanson donne son titre à la « pièce musicale ». « Un son surnaturel qui nous parvient de loin, tel un signe de mauvais augure » soulignait aussi Ivo Van Hove.

Bowie immortel

Né en janvier 1947 à Londres dans le quartier de Brixton, David Bowie s’était établi à New york en 1992 où il vécu l’essentiel de son existence. L’artiste britannique avait fait sa dernière apparition publique dans ce théâtre de Broadway le 07 décembre lors de la première de la pièce. Comme un dernier évangile, c’est à l’issue de la représentation de Lazarus au New York Theatre Workshop que Bill de Blasio, le maire de Big apple, a décidé mercredi dernier d’honorer l’artiste planétaire. La légende britannique aura donc son « David Bowie Day », célébré le 20 janvier. L’annonce est  officielle, gravée sur les comptes twitter et Facebbok de l’artiste.

David Bowie. Les moments cultes en vidéo

Dimanche 10 janvier, David Bowie, l’artiste extraterrestre glam, le polymorphe qui n’a eu de cesse de changer d’apparence, de style, de nom, vient de s’éteindre à New York, à 69 ans. Retour en image sur les moments cultes qui ont fait sa carrière.

  • Première apparition télévisée

Le 6 juillet 1972 marque l’apparition la plus culte de David Bowie, dans l’émission de la BBC Top of the Pops. Après avoir conquis le public avec Space Oddity, joué en live principalement au Marquee, un club de Oxford Street à Londres, il apparaît alors tel un extraterrestre aux cheveux rouges, surnommé Ziggy Stardust. En Angleterre pas moins qu’ailleurs, l’homosexualité est toujours taboue et ses accolades avec son guitariste Mick Ronson créent le scandale.

 

A l’époque, il doit rivaliser avec les Rolling stones, les Pink Floyd viennent de sortir The dark side of the moon. Les ondes sont occupées par The Temptations, Miles Davis, Santana, Lou Reed, James Brown, les Bee Gees, Stevie Wonder, Simon and Garfunkel et les Beatles restent le groupe préféré des anglais.

En France, Johnny Halliday est en tournée et Michel Polnareff vient d’avoir une amende de 60 000 francs pour l’affiche qui annonce ses concerts à l’Olympia et dans laquelle il dénude ses fesses.

 

  • Live at the BBC

En 1972, David Bowie livre une très belle interprétation de Oh You pretty things lors d’un enregistrement dans les studios de la BBC. Inédit.

  • Le suicide de Ziggy Stardust

Le chanteur a crée sa marque : une audace et une créativité inégalées. Un an après son passage à Top of the pops, le 3 juillet 1973 au Hammersmith Odeon à Londres, David Bowie déclare le suicide de Ziggy Stardust, devant des fans dévastés. Il renaît de ses cendres sous le pseudo d’un nouveau personnage : Aladdin Sane. Et part essayer de percer aux Etats-Unis.

  • L’Hymne de Bowie contre la dictature

En 1977, il part se renouveler à Berlin où il écrit la chanson Heroes. Une vidéo rare du concert de 1985 à Wembley, en faveur de l’Ethiopie, montre David Bowie jouant ce morceau. Heroes est l’un des morceaux les plus respectés du chanteur et aussi l’un des plus symboliques. Il y raconte l’amour de deux allemands malgré le mur qui les sépare.

  • 2006 : Good bye London 

Son dernier concert sur le sol anglais a lieu le 29 mai 2006 au Royal Albert Hall à Londres. Sur cette vidéo, David Gilmour, le chanteur des Pink Floyd, l’invite à le rejoindre sur scène, pour interpréter Arnold Laynes. Ce titre est le premier single des Pink Floyd.

 

David Bowie, l’insolite

Star mondialement reconnu, le chanteur britannique David Bowie s’est envolé « paisiblement » dimanche 10 janvier à New York  à l’âge de 69 ans. Pour pallier au chagrin provoqué par sa disparition, l’humour est encore le meilleur remède. Un trait de caractère peu connu de ce génie du rock et de la pop. Alors pour rendre un bel hommage à cette artiste légendaire, les fans ne manquent pas d’imagination et de fantaisie. Petit tour d’horizon des pépites trouvées sur la toile.

Continuer la lecture de David Bowie, l’insolite

David Bowie, l’artiste caméléon

David Bowie, c’est évidement un musicien, mais c’est aussi un personnage, ou plutôt des personnages. Un artiste protéiforme, aux looks multiples.

David Bowie est une icône et une éternelle source d’inspiration pour la mode et la cosmétique. Le chanteur, qui a étudié les arts plastiques et le théâtre a toujours été conscient de l’importance du visuel. Silhouette androgyne, teint diaphane et yeux vairons lui donnent une allure incroyable. Ses tenues flamboyantes se chargeront de la rendre inoubliable. Des looks forts, marquants, qui ont su évoluer, sans se figer et qui racontent l’évolution de la société.

Continuer la lecture de David Bowie, l’artiste caméléon

Après la tristesse, l’overdose des hommages à David Bowie

Des milliers d’articles par la presse du monde entier, des millions de tweets et de partages sur Facebook, des pétitions loufoques, la mort de David Bowie a entraîné une pluie d’hommages sur la toile.

C’était un 11 janvier. Un lundi matin pas comme les autres, puisque lendemain des hommages aux attentats de janvier 2015. Un an après la marche pour la liberté d’expression, les hommages aux victimes des massacres du 7 janvier n’ont pas duré : David Bowie est mort. Ses proches l’ont annoncé dès 7h30 sur les réseaux sociaux.

Continuer la lecture de Après la tristesse, l’overdose des hommages à David Bowie