ATELIER TYPO – Hiérarchiser en contrainte évolutive

Brief d’Adeline

Typo_hierarchiser

TITRE
La naissance de l’écriture

CITATION
Cris et langage gestuel s’avérant insuffisants pour transmettre et communiquer une pensée complexe, l’homme a appris à ordonner « linéairement » sa pensée foisonnante […] Ladislas Mandel

TEXTE
En Mésopotamie, l’écriture n’est pas apparue d’un seul coup, mais s’est mise au point de façon progressive durant plusieurs millénaires. Au cours du septième millénaire avant notre ère, pour des besoins de comptabilité, on commence à utiliser des jetons en argile pour compter les possessions (troupeaux, récoltes) et les biens manufacturés. D’abord composée de pictogrammes renvoyant à des choses, cette écriture se complexifie et, vers le début du troisième millénaire, recourt à un certain nombre de phonogrammes pour représenter des sons12. Le principe du phonogramme est le même que dans un rébus, où les dessins d’un chat et d’un pot permettent de signifier le mot chapeau. En Mésopotamie, cette écriture utilise plus de 600 signes. Chaque signe pouvait, selon le contexte, renvoyer à plusieurs sens : le signe du pied pouvait signifier « marcher », « se tenir debout », « transporter », etc.

LEGENDES
Tablettes archaïques Sumer 1a/3 pièces de comptabilité ou d’inventaire
De la représentation à l’abstraction.

TITRE COURANT
La grande Histoire de l’écriture — CHAPITRE I Naissance


Quelques actes de recherche

Peu, c’est donc déjà beaucoup !
Less is more…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *