Une alternative au salariat… et à l’entreprenariat

J’ai découvert par hasard Coopaname, une coopérative proposant un principe très intéressant :

« Cette société hors norme, ramifiée en une poignée d’antennes réparties dans la capitale, en banlieue et dans la Sarthe, offre la possibilité de monter son projet en se salariant en CDI et d’échapper ainsi à la précarité du statut d’autoentrepreneur. Les membres se font payer en factures, lesquelles sont encaissées par la coopérative, qui reverse un salaire mensuel à chacun en fonction de ce que son activité lui rapporte. « Ces entreprises nouvelles répondent à un double refus, celui du salariat en tant que travail subordonné et de l’indépendance en tant que travail précarisé », résume la sociologue Antonella Corsani. »
(Lu sur http://www.telerama.fr/idees/et-si-on-reinventait-le-travail,122846.php)

Pour en savoir plus : http://www.coopaname.coop