Une grossière erreur de conjugaison dans un manuel de français

Les médias se sont déchaînés en découvrant, dans un manuel de français pour collégiens de 4e, une faute de conjugaison à faire frissonner les admirateurs de la langue de Molière. Pierre Lagrue, écrivain et correcteur, se désole de cette faute mais ne s’en étonne pas. L’éditeur Magnard, qui demandait initialement aux professeurs de rectifier eux-mêmes, a fini par changer de discours.

Mon cahier de français, quatrième (Paris, Magnard, 2015)
Mon cahier de français, quatrième (Paris, Magnard, 2015). DR.

Continuer la lecture de Une grossière erreur de conjugaison dans un manuel de français

Les Editions Winioux

Où l’on apprend l’origine du mot Winioux et où les deux protagonistes montrent qu’elles ont plus d’un tour dans leur sac

winioux2

A l’origine, Winioux était le jeu de deux copines : Marion et Rafa

En combinant les lettres de leurs deux noms de famille, elles avaient inventé ce nouveau mot. Qui était Winioux ne mangeait pas de fromage, fumait de la banane séchée et adorait les frites. Qui était Winioux rêvait d’une île secrète que l’on ne voyait pas de l’extérieur, que l’on pouvait atteindre par un pont levis géant. Pour déclencher le mécanisme, il fallait prendre la clef,  derrière le compteur électrique et ouvrir le coffre planqué sous une latte du plancher, dans lequel il y avait leur carnet secret (rempli d’observations sur les garçons, dont la clef  était cachée dans la cabane à oiseaux qu’il fallait ouvrir avec un clou que l’on pouvait trouver dans le garage), un paquet de Stuvesant Light emprunté à la mère de Marion, une clef  (qui permettait d’ouvrir la parabole invisible de l’extérieur) et la carte-mère du pont levis.

Continuer la lecture de Les Editions Winioux