Les charmes du jargon médiatique

Le vocabulaire médiatique s’appauvrit et s’uniformise, quand il ne conduit pas vers de mauvaises pistes, brouillant ainsi le message. D’où vient que le lecteur a souvent l’impression qu’on lui propose toujours le même article, toujours avec les mêmes termes et tournures, lesquels ont fini par former un insipide jargon.

Martine Rousseau et Olivier Houdart, correcteurs du Monde.fr. DR.
Martine Rousseau et Olivier Houdart, correcteurs du Monde.fr. DR.

Martine Rousseau et Olivier Houdart, correcteurs du Monde.fr, proposent sur leur blog une liste de termes ou locutions qu’il faudrait ne plus trop employer, voire plus du tout, ou en tout cas à bon escient, pour redonner sa sapidité et sa clarté à la communication. Au banc des accusés figurent « marteler », « conséquent », « décrypter », « initier », « entamer », « trancher », « domestique » ou encore « au final ».

Lire l’article dans son intégralité sur LeMonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *