Envoyée spéciale, le dernier Echenoz

Capture d’écran 2016-02-12 à 17.18.36
Bernard Pivot dans le JDD: “drôle, jouissif, subtilement ironique”

Selon Bernard Pivot, dans le JDD du 3 janvier 2016 : “Jean Echenoz est en grande forme”. Avec les aventures de cette Mata-Hari depuis la Creuse jusqu’à la Corée du Nord, le chroniqueur souligne que Jean Echenoz fait “craquer les coutures du polar dans sa première partie, du roman d’espionnage dans la seconde (…) le lecteur a hâte de connaître la suite et d’apprendre où ce diable d’écrivain va l’entraîner”. Jean Echenoz tisse ici un dispositif romanesque complexe et génial.

http://www.lejdd.fr/Chroniques/Bernard-Pivot/Attention-danger-Jean-Echenoz-enrole-la-chronique-de-Bernard-Pivot-766845

La Croix : “un roman désopilant”

La responsable du cahier livres et idées du journal La Croix l’affirme: “Envoyée spéciale est une impeccable réussite”. Après une première incursion dans le roman d’espionnage, Lac en 1989, Jean Echenoz réitère l’exercice avec “swing et allant”.
L’un des plus grands écrivains de notre époque, impressionnant par ses histoires et son audace formelle brosse une galerie de personnages truculents. Pour en savoir plus: http://www.la-croix.com/Culture/Livres-Idees/Livres/Noms-de-petits-bonhommes-2016-01-13-1403900

 

Edition sur partitions

Le 11 mars 2015 parut chez Stock Vivre cent jours en un, de Philippe Broussard.

un-livre-un-jour-vivre-cent-jour-en-un-philippe-broussard

Ce monsieur, diplômé du CFJ en 1985, prend alors un poste au Matin de Paris, où il couvre les sujets brûlants et collatéraux de l’actualité sportive, tel l’ hooliganisme. Il intègre le Monde en 1989 au service des sports. Sur place lors de la catastrophe de Furiani, il est blessé. Il revient, devient reporter et obtient en 1993 le prix Albert Londres pour une série d’articles sur les trafics de clandestins africains.

Toujours grand reporter au Monde, à la tête du service Enquêtes de L’Express, il partage en 233 pages les derniers mois de la vie de Billie Holiday. Il se penche sur cette diablesse angélique du jazz, s’échouant de Milan à Paris, chantant avec passion et douleur.

Un récit poignant et documenté, sobrement illustré; on pense à l’esprit de RivageSRouges dans la volonté de faire de l’édition et de la musique de meilleurs amis.

Quelques ouvrages qui sonnent bien:

 

Les charmes du jargon médiatique

Le vocabulaire médiatique s’appauvrit et s’uniformise, quand il ne conduit pas vers de mauvaises pistes, brouillant ainsi le message. D’où vient que le lecteur a souvent l’impression qu’on lui propose toujours le même article, toujours avec les mêmes termes et tournures, lesquels ont fini par former un insipide jargon.

Martine Rousseau et Olivier Houdart, correcteurs du Monde.fr. DR.
Martine Rousseau et Olivier Houdart, correcteurs du Monde.fr. DR.

Continuer la lecture de Les charmes du jargon médiatique

Grenoble : des distributeurs d’histoires courtes pour des temps d’attente moins longs

Plus d’attentes dans les lieux publics passées à regarder en l’air ou sa page Facebook sur son smartphone. Place à la culture ! Depuis quelques jours, Grenoble expérimente des distributeurs publics d’histoires courtes, une première dans l’édition en France, selon son concepteur.

Un distributeur d'histoires courtes, le 12 octobre 2015 à Grenoble. Photo JEAN-PIERRE CLATOT. AFP
Un distributeur d’histoires courtes, le 12 octobre 2015 à Grenoble. Photo JEAN-PIERRE CLATOT. AFP

Continuer la lecture de Grenoble : des distributeurs d’histoires courtes pour des temps d’attente moins longs

Une grossière erreur de conjugaison dans un manuel de français

Les médias se sont déchaînés en découvrant, dans un manuel de français pour collégiens de 4e, une faute de conjugaison à faire frissonner les admirateurs de la langue de Molière. Pierre Lagrue, écrivain et correcteur, se désole de cette faute mais ne s’en étonne pas. L’éditeur Magnard, qui demandait initialement aux professeurs de rectifier eux-mêmes, a fini par changer de discours.

Mon cahier de français, quatrième (Paris, Magnard, 2015)
Mon cahier de français, quatrième (Paris, Magnard, 2015). DR.

Continuer la lecture de Une grossière erreur de conjugaison dans un manuel de français

Quand une page se tourne

Nous sommes au début des années 2000, à Croissy- sur- Seine, charmante commune des Yvelines de 10 000 habitants, sur les berges de la boucle du fleuve, berceau des impressionnistes. Les commerces historiques jonchant le boulevard Fernand Hostachy disparaissent un à un, laissant banques et agences immobilières pulluler. Si ce n’est grâce à la communauté portugaise, qui anime le centre avec des lieux de restauration conviviaux et fédérateurs, Croissy ternit.

Pire! Cette ville qu’aimait tant Eugène Labiche ne voit en son sein aucun commerce promouvant la culture!

Ceci change le 7 octobre 2006.

Une reconversion réussie

Ce jour là, Yann Riou, alors employé en marketing dans l’informatique et sa cousine, Coralie Tano, libraire à la Fnac, ouvrent leur librairie, Une autre page. Leur emplacement est idéal, à la croisée du boulevard et de la rue menant à l’église. Croissy reprend des couleurs. Continuer la lecture de Quand une page se tourne

Le festival Fanzine, c’est maintenant!

Papier Gaché est une maison d’édition indépendante créée en 2008. À travers le graphzine « Papier Gaché » et ses projets de livres d’artistes, Papier Gaché s’attache au pratiques du dessin, du dessin contemporain à la bande dessinée inventive.PG4_Cover_560
Papier Gaché est animé par Romina Pelagatti, Volker Zimmmermann et Bastien Contraire.
Ils organisent la cinquième édition du festival Fanzines! qui a lieu du 1er octobre au 31 octobre 2015 dans plusieurs lieux de l’est parisien. Pendant tout le mois, des expositions, des événements variés, ainsi qu’un marché aux zines célèbrent toutes les facettes de l’autoédition.

Pour ce festival une exposition à la médiathèque Marguerite Duras dans le 20ème présente des contributions du monde entier.

L’exposition est visible par un large public, à la fois celui de la médiathèque et celui du festival. Après celle-ci, une sélection de 150 fanzines rejoindront le fonds des bibliothèques de Paris et seront mis à disposition du public dans plusieurs médiathèques.

http://www.papiergache.net/fr

Quand la lecture devient un travail : des outils pour lire vite et mieux

Les amoureux de la lecture qui veulent travailler dans le monde des livres se trouvent très vite confrontés à une dure réalité : fini le temps de la lecture-passion exclusive. Le métier d’éditeur oblige à lire de nombreux textes, rapidement et avec méthode pour en garder une idée bien précise. Des outils existent pour faciliter cette tâche, au premier rang desquels la lecture rapide, mais aussi le mind-mapping (heuristique en bon français).

Présentation des climats de la Terre sous forme de mind-mapping.
Présentation des climats de la Terre sous forme de mind-mapping. DR.

Lire l’article complet sur le mind-mapping. Continuer la lecture de Quand la lecture devient un travail : des outils pour lire vite et mieux

Tu le sens, le bayou? Tu le sens?

Ce titre pourrait être la dernière question qu’entendrait un violeur de fillettes, la tête plongée dans la vase, retenu par les mains déterminées de Dave Robicheaux. C’est qu’il en connait un bras, sur le bayou, le semi-héros récurrent des romans de James Lee Burke. L’auteur américain, bien que né à Houston (Texas) en 1936, a en effet, tel Moïse par le Nil, été bercé par les eaux vives de la Louisiane.

james-lee-burke-louisiana-stories-2-g

James Lee Burke

Quand les Marx Brothers sortent les flingues… Continuer la lecture de Tu le sens, le bayou? Tu le sens?

Les zombies rentrent au placard, les démons sortent du noir…

Qui n’a pas vécu ces dernières années dans une grotte n’a pas pu passer à côté du phénomène The Walking dead, gigantesque série de comics ( 24 tomes, 144 chapitres! ) publiée aux Etats- Unis dès 2003 chez Image Comics ( puis en France dès 2007 chez Delcourt, collection Contrebande ), née de l’imaginaire du débonnaire Robert Kirkman, auteur du Kentucky de 37 ans, déjà à l’origine de la série Invincible. Popularisée par une série TV qui n’a pas à rougir de sa grande soeur, on y suivait des groupes de survivants dans un monde post-apocalyptique infesté de zombies. Les êtres humains et les liens qu’ils tissaient entre eux étaient le coeur et la force de l’oeuvre de Kirkman.

Robert-Kirkman

12 ans plus tard, le barbu joufflu revient nous donner des frissons…

Kyle Barnes est touché par une malédiction depuis sa plus tendre enfance. il est persuadé d’être possédé par un démon qui s’attaque à tous ses proches. Devenu adulte, il veut absolument trouver les réponses à sa damnation, et surtout s’en débarrasser… Mais ce qu’il découvre alors pourrait bien être à l’origine de la fin de toute vie sur Terre… Kyle Barnes est-il vraiment l’instrument de l’apocalypse?

Ainsi nous est amenée la nouvelle série horrifique de Robert: Outcast.

Continuer la lecture de Les zombies rentrent au placard, les démons sortent du noir…